Bien être Nutrition Perte de poids

Variez les huiles … Chacune ses propres bienfaits !

les huiles essentielles bio de lete 700x434 - Variez les huiles … Chacune ses propres bienfaits !
Yousra Benoummah
Écrit par Yousra Benoummah

Huile d’olive, colza, noix, sésame … les différentes variétés d’huile ne cessent de se multiplier. Nous les utilisions chaque jour dans notre cuisine mais chaque huile contient ses propres ressources et ses propres qualités. Ainsi il serait pertinent de soulever les questions suivantes : Quelles sont les meilleures huiles pour notre santé et quels sont leurs critères spécifiques d’usage ?

huile cheveux - Variez les huiles … Chacune ses propres bienfaits !

Toutes les huiles se composent de 3 types d’acides gras, néanmoins leurs proportions diffèrent :

  • Acides gras saturés : Ils assurent une part importante de la dépense énergétique mais leur excès est un facteur associé aux maladies cardiovasculaires. Parmi les huiles riches en acides gras saturés, il faut citer l’huile de palme, l’huile de noix de coco…
  • Acides gras mono-insaturés : que l’on retrouve dans l’huile d’olive (oméga 9) par exemple.
  • Acides gras polyinsaturés : Acide gras essentiels ou indispensables, car l’organisme n’est pas en capacité de les synthétiser. On les retrouve dans l’huile de colza, de lin, de cameline qui sont riches en oméga 3, ou encore dans l’huile de noix, de mais, de tournesol qui sont riches en oméga 6.

Zoom sur quelques huiles :

L’huile d’olive :

49575dd3 300x206 - Variez les huiles … Chacune ses propres bienfaits !

  • Propriétés  

Elle est composée de plus de 75 % d’acides gras mono-insaturés, sa consommation est reliée à l’amélioration de différents facteurs de risque de maladies cardiovasculaires dont :

  • Un meilleur contrôle de la tension artérielle ;
  • Une diminution des taux sanguins de triglycérides, de glucose, de cholestérol total et de cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) ;
  • Un effet anticoagulant.

L’huile d’olive est source de vitamine E, une vitamine aux propriétés antioxydantes.

  • Conservation et utilisation 

L’huile d’olive est riche en oméga 9, et n’est pas sensible à la lumière ou à la chaleur, elle se conserve facilement dans les placards et peut également être utilisée en guise d’assaisonnement ou pour une cuisson légère.

 

L’huile de colza, lin

Huile de colza bouteille 300x262 - Variez les huiles … Chacune ses propres bienfaits !

  • Propriétés 

Sources d’oméga 3, pauvres en acides gras saturés et riches en vitamine E (anti-oxydante), l’huile de colza et de lin possèdent toues les deux des propriétés nutritionnelles intéressantes :

  • Elles limitent les risques cardiovasculaires
  • Elles régulent le cholestérol
  • Elles sont antioxydantes

L’huile de colza est plus riche en vitamine E que l’huile d’olive.

  • Conservation et utilisation 

Il est conseillé de conserver l’huile de colza ainsi que l’huile de lin au frigo, à l’abri de la chaleur et de la lumière pour préserver toutes leurs qualités nutritionnelles.

En effet, la présence d’une éventuelle lumière et de chaleur, permet la fixation de l’oxygène par les oméga 3 et cela provoque leur rancissement tout en provoquant un goût et une odeur désagréable.

De plus il est préférable de les consommer crues pour l’assaisonnement ou bien sur un plat préalablement cuit.

 

Huile de tournesol (à utiliser sans excès)

maslo1 5346 300x275 - Variez les huiles … Chacune ses propres bienfaits !

  • Propriétés  

Elle est très riche en oméga 6 et vitamine E. Elle Possède également une texture et un goût parfait pour l’assaisonnement et la cuisson. Toutefois ce n’est pas l’huile la plus saine pour notre santé.

Notre alimentation apporte déjà plus d’oméga 6 que d’oméga 3. Par conséquent  il est plus intéressant et recommandé de s’orienter vers d’autres huiles qui nous aideront davantage à maintenir l’équilibre oméga 6/ oméga 3.

Petit conseil !

  • Préférez les huiles « vierges » et « Pressées à froid », vous consommerez ainsi des huiles obtenues par des procédés mécaniques, sans solvants chimiques
  • Pour vos fritures choisissez plutôt des huiles raffinées, possédant un point de fumée plus élevé.
  • Si votre huile commence à fumer, parce qu’elle a trop chauffé, ne l’utilisez pas, jetez-la. Elle devient toxique, car des composés cancérogènes se sont formés.

 

Diététiquement
Benoummah Yousra

Leave a Comment